chat-ete-250Il existe plusieurs théories quant à l'origine du nom de la ville.

Selon la première, le Rocher Cap-Chat, ressemblant à un chat, en serait la source.

Une légende micmac raconte qu'un chat sauvage se promenant sur la grève, tuait et dévorait des animaux. La fée-chat, passant par là, l'accuse d'avoir dévoré sa progéniture et le transforme en rocher pour l'éternité.

Selon une autre hypothèse, plus plausible, il s'agit d'une déformation du nom d'Aymar de Chaste, lieutenant général de la Nouvelle-France au début de la colonie soit en 1608.

1662 Michel Le Neuf de la Vallière acquiert la seigneurie de Cap-Chat

1734 "Le Triton" coule au large de la pointe de Cap-Chat

1758 Les soldats de Wolfe détruisent tous les postes de pêche de la côte, incluant celui de Cap-Chat

1811 Un premier phare est érigé, à une centaine de mètres du phare actuel

1812 Le premier habitant permanent est établi

1843 Le 5 novembre, "Le Premier" fait naufrage sur les côtes de Cap-Chat. M. Louis Roy sauva les naufragés avec l'aide de quelques citoyens

1860 La population est de 523 habitants

1867 Le 19 juin: un premier grand incendie détruit une grande partie du village, en particulier à l'ouest de l'église

1884 Fondation de la municipalité de Cap-Chat

1899 Construction du premier pont

1909 Construction du phare actuel, en béton

1914 La population est de 1469 habitants

1915 Début de la construction d'un nouveau pont couvert, qui s'échelonnera jusqu'en 1920. Il sera en service jusqu'en 1940

1927 Construction de la première partie du quai

1931 Ouverture de la colonie de Saint-Octave-de-l'Avenir, à 12 milles (19 Km) au sud de Cap-Chat

1934 Premier bureau de poste.

1936 Deuxième grand incendie du village

1947 La population est de 3467 habitants

1952 Troisième et dernier grand incendie à Cap-Chat

1968 le 3 octobre, fusion des deux municipalités, celles de la paroisse et du village de Cap-Chat. Cette fusion a permis temporairement à Cap-Chat d'avoir une population de près de 5000 habitants.

1971 Fermeture de Saint-Octave de l'Avenir. Un film documentaire de l'ONF, Chez nous, c'est chez nous, a été tourné sur cet évènement.

1972 Le 11 juillet, Cap-Chat est envahi par les astronomes et les curieux venus observer une éclipse totale de soleil. La population de la municipalité a doublé dans cette seule journée.

1984 Construction de l'éolienne à axe vertical, maintenant non fonctionnelle

1987 Inauguration de ce prototype de recherches et développement. Type d’éolienne expérimentale fabriqué au Québec.
But: Vendre la technologie ailleurs où il y a peu de cours d’eau, mais approvisionné en électricité avec le pétrole, ou le charbon…ou le nucléaire.
 
1988 Début officiel des visites guidées.
 
1992, Début des négociations, après cinq ans, pour renouveler le contrat de vente d’électricité.
 
1993 avril, la production d'ÉOLE arrête, car  un bris survient dans le système de roulement.
 
1993  décembre, signature du contrat des éoliennes du PARC LE NORDAIS
 
1994 Arrêt des négociations de Éole,  Contrat non renouvelé. ; La conjoncture économique et politique y met fin. Moratoire… ÉOLE devient sujet d’études de recherches de par le monde.
 
1998 Inauguration du Parc le NORDAIS
 
2003 Annonce de nouveaux contrats de Parcs d’éoliennes,au Québec, fabriquées en Gaspésie.
 
2000 Le village de Capucins, à l'ouest, est fusionné à Cap-Chat

 

Réf 1: "L'histoire de Cap-Chat en dates

Réf 2: Éole Cap-Chat pour informations concernant les éoliennes